Les différents flaconnages en cosmétique

Quels sont les choix possibles en flaconnage de produits cosmétiques et sur quels critères se baser ?

En effet, le choix du conditionnement n’est pas anodin pour la qualité du produit cosmétique contenu. Au delà du prix et de l’aspect … quels critères sont important pour conserver la qualité de votre produit ?

Conservation des caractéristiques du produit

  • Le flaconnage peut agir sur votre cosmétique : Certains produits cosmétiques qui se conservent parfaitement bien dans un flacon de verre peuvent mal supporter d’être conditionné dans un contenant en plastique. Cela peut se traduire par un déphasage, un changement de couleur ou même d’odeur. C’est pourquoi le laboratoire cosmétique Anybrand teste la compatibilité contenant-contenu via une très complète batterie de différents tests. À chaque changement de flaconnage les tests sont effectués de nouveau. Ce qui explique ce délai supplémentaire entre chaque changement de conditionnement. Aussi, il n’existe aucune règle générale applicable, chaque produit ainsi que son contenant doivent être testé individuellement. 
  • La formulation du cosmétique peut agir sur le contenant : certains types de plastiques bas de gamme peuvent être détériorés par les actifs d’un cosmétique. Par exemple, le PVC est fragile face à certains actifs de peeling, et peut être attaqué par ce dernier. Cela peut entrainer une diffusion de chlore dans la formulation du produit, et devenir très irritant pour la peau. D’autres plastiques sont plus résistants, comme le PP (PolyPropylène) ou le PEHD (PolyEthylène Haute Densité) qui est plus résistant que le PEBD (Basse densité). 
  • Le conditionnement idéal : c’est le verre bien évidemment. Cependant, le verre n’a plus vraiment la cote de nos jours. En effet, il est lourd, fragile et relativement peu modulable en design. Le flaconnage en plastique est le plus populaire actuellement. Il faudra donc opter pour un conditionnement en plastique de qualité, spécifiquement pour les produits sensibles comme les émulsions ou d’autres plus agressifs comme les peelings ou certains savons). La qualité du plastique est moins primordiale pour les cosmétiques moins fragiles tels que les eaux florales, les eaux micellaires ou encore les lotions). Il faut bien sur voir tous les plastiques en contact avec le produit cosmétique (bouchon, capsule, plongeur, pompe) et pas seulement le corps du flacon. Quand à la qualité du plastique, il faut bien sûr veiller à tout composant qui constituera le corps de votre prod(bouchon, capsule, pompe, plongeur…)

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *