Produits de beauté DIY : sont-ils réellement sans danger ?

Ce qui était de l’ordre des recettes de grand-mère est devenu aujourd’hui un phénomène de mode. En effet, que ce soit en réponse à la crise climatique ou aux effets désastreux de la consommation de masse, beaucoup de femmes préparent leurs remèdes beauté elles-mêmes. Mais ces produits de beauté confectionnés dans notre cuisine sont-ils réellement sans danger ?

Les conservateurs

Les formulations incluant de l’eau ont un risque accru d’infection bactérienne. Personne ne veut étaler une crème défraîchie sur le visage. Pour cela, il faut déterminer la dose de conservateurs dont votre produit a besoin. Les cosmétiques conventionnels ont recours à des tests pour mesurer l’efficacité du système de conservation.

Des ingrédients incompatibles

Parlons chimie. Que se passe-t-il quand on mélange deux matières premières incompatibles ? Dans le meilleur des cas, vous n’aurez pas le résultat visuel ni sensoriel escompté. Un autre scénario ? Deux ingrédients peuvent former un complexe inactif voire dangereux et avoir un effet néfaste sur votre peau. Comprendre la chimie d’une formulation est essentielle pour évaluer son efficacité et cela demande des années d’expérience.

Le pH

Votre peau est naturellement d’un pH acide (autour de 5,5 en moyenne) ce qui la protège des mauvaises bactéries. Aussi, il vous faut utiliser des produits cosmétiques au pH neutre afin de retrouver un équilibre. Les cosmétiques trop acides ou trop basiques peuvent nuire à votre peau et rendre certains actifs incompatibles. En effet, chaque ingrédient actif possède sa propre plage de pH dans laquelle il sera au summum de son efficacité, en dehors de cette plage il sera inactif.
Par exemple, la vitamine C n’est pas active quand le pH est supérieur à 3. Si vous en mettez dans votre crème visage, elle se “désactivera”. c’est pourquoi il vaut mieux la remplacer par des dérivés de vitamines C.

Les « faux-amis »

Certains ingrédients sont 100% naturels, comme les huiles essentielles. Toutefois, beaucoup d’entre elles sont des irritants cutanés. Certaines sont dangereuses pour les bébés et il est vivement déconseillé aux femmes enceintes de les utiliser. Le problème est que certaines marques de cosmétiques conseillent de les utiliser mais d’une mauvaise façon. Ils utilisent la confiance qu’ont les consommateurs en leur “produit naturel” à leur bénéfice, c’est le fameux greenwashing. Avant d’utiliser ces produits naturels, faites attention à bien vous renseigner sur la fiabilité et sûreté de ces produits.

Que conseillons nous ?

En plus d’être écologique et de lutter contre la surconsommation, la cosmétique maison peut être grandement bénéfique. Cela-dit, surmonter ces 4 risques sans encombres est un véritable challenge, et nous ne conseillons pas de jouer avec votre santé. N’oubliez pas, votre peau est un organe comme un autre. Nous sommes plus favorables aux kits DIY pré-préparés. Ils ont été conçus et pensés par des spécialistes experts en la matière. Les risques sont minimisés si vous portez une attention particulière à la désinfection de vos ustensiles et de votre espace de travail.

Mais il faut prendre garde et ne pas avoir d’excès de confiance par rapport aux informations que vous pourrez trouver sur internet. Rien ne vaut le savoir-faire de professionnels expérimentés.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *